Xylochimie : Gemm_Est se rapproche d’ExtraFor_Est

Partager cet article avec :
Le pin est riche en biomolécules.

Les deux projets de recherche Gemm_Est et ExtraFor_Est ont annoncé le 28 avril la mutualisation de leur communication. En effet, les deux projets ont une ambition commune : mieux connaître et valoriser les biomolécules présentes dans les arbres, notamment les résineux. Le projet ExtraFor_Est est connu pour ses travaux de recherche concernant les composés chimiques que l’on peut extraire par solvants des arbres, tandis que le projet Gemm_Est s’intéresse aux produits de gemmage des résineux.

Une technique ancestrale

Le gemmage est une opération qui consiste à « blesser » un pin pour qu’il sécrète de la résine, afin d’en extraire ses composants principaux, à savoir la colophane et la térébenthine. Cette technique, déjà employée par les Romains, connaît un rebond en Espagne, au Portugal et dans les exploitations sylvicoles de Nouvelle-Aquitaine. Cette technique n’est actuellement pas employée dans l’Est de la France, malgré une forte abondance de résineux. « Le projet Gemm_Est répond à la demande sociétale en biomolécules en particulier issues de résineux autrefois gemmés dans l’Est de la France », a déclaré Francis Colin, coordinateur du projet Gemm_Est. Cette étude devrait permettre d’obtenir d’ici deux ans des données biologiques et techniques dans le but d’étudier la faisabilité régionale du gemmage.

Un projet ambitieux

Ce projet, lauréat de l’AAP Mirabelle+ 2018 de l’i-site Lorraine Université d’excellence, rassemble 12 scientifiques, un post-doctorant et deux étudiants. Il bénéficie d’un budget total de 140 000 €, et prendra fin en octobre 2021. A l’instar du projet ExtraFor_Est, Gemm_Est a pour objectif de mettre à disposition des acteurs de la filière forêt-bois et de l’industrie chimique toutes les connaissances acquises, afin de valoriser les biomolécules issues de la chimie à travers différents marchés tels que la cosmétique, la pharmaceutique, l’agroalimentaire, la santé ou encore le bien-être.

Partager cet article avec :