Virgin Australia parcours 1 million de kilomètre avec du bio-jetfuel

Partager cet article avec :
La compagnie Virgin Australia intéressée par le biojetfuel de Gevo.

La start-up américaine spécialisée dans les biocarburants et bio-jetfuels, Gevo, a annoncé le 17 juin que les avions de la compagnie aérienne Virgin Australia, entrant et sortant de l’aéroport de Brisbane, avaient parcouru 1 million de kilomètres grâce à son biocarburant. Cette étape est un pas important dans la démarche de la compagnie aérienne, démarrée en 2018, de réduire ses émissions de gaz à effets de serre.

Diminution des gaz à effets de serre

La technologie ETO de Gevo utilise de l’éthanol – issu de la fermentation de canne à sucre et de mélasse – comme matière première pour la production d’hydrocarbures, d’hydrogène renouvelable et d’autres intermédiaires chimiques. Le procédé produit notamment des mélanges sur mesure d’isobutène, de propylène, d’hydrogène et d’acétone. «Nous recherchons activement des moyens de réduire nos émissions de carbone et les carburants à faible teneur en carbone représentent une réelle opportunité », a déclaré Dayna Field, responsable des questions juridiques et des risques chez Virgin Australia. « En tant que groupe aérien diversifié, nous savons que la mise en place d’une industrie locale des carburants à faible émission de carbone aura des impacts environnementaux, sociaux et économiques positifs. » Pour elle, ce million de kilomètres parcourus est une étape importante, et montre que ce produit à faible émission de gaz à effets de serre est prometteur. « Cette étape montre la transformation de la chaîne d’approvisionnement en carburant  pour l’aviation, ainsi que le potentiel pour l’avenir », a commenté Patrick R. Gruber, p-dg de Gevo.

Partager cet article avec :