UPM et Dow signent un partenariat pour produire un plastique renouvelable

Partager cet article avec :
UPM et Dow veulent produire un plastique renouvelable à partir de tall oil.

Le géant finlandais du papier UPM a signé un partenariat le 24 septembre avec le chimiste américain Dow pour la commercialisation d’une nouvelle offre de plastique. Les deux sociétés souhaitent produire un plastique à base de matières premières renouvelables et le destiner à l’industrie de l’emballage alimentaire. Dow va rajouter à sa liste de matières premières le naphta de bois renouvelable d’UPM BioVerno dans le but de produire des plastiques biosourcés.

 

Du plastique à partir du bois

« Nous sommes ravis d’apporter notre aide et de pouvoir répondre à la demande de la filière en matière de durabilité, grâce à l’approvisionnement en naphta renouvelable de haute qualité pour le marché », a déclaré Panu Routasalo, vice-président d’UPM Biofuels. Le BioVerno du papetier est un naphta produit à partir de tall oil, un coproduit du bois lors de la production de papier. Sa production ne nécessite donc pas de terrains supplémentaires, et cette matière provient de forêts gérées de manière durable. Dow utilise ce produit pour fabriquer un polyéthylène biosourcé, permettant ainsi de réduire les émissions de gaz à effets de serre et de séquestrer du CO2 atmosphérique.

Dow enclenche une transition vers l’économie circulaire

Les matières premières biosourcées font partie de la stratégie de Dow pour une transition vers l’économie circulaire « Nous nous concentrons sur les propriétés durables de chaque polymère que nous mettons sur le marché en travaillant avec des partenaires comme UPM afin de trouver des matières premières alternatives pour réduire au maximum la quantité de ressources fossiles nécessaire pour notre production », a déclaré Carsten Larsen, directeur commercial recyclage de Dow pour l’Europe. Outre les produits biosourcés, sa stratégie engage Dow à intégrer au moins 100 000 tonnes de plastiques recyclés dans son éventail de produits vendus en Europe d’ici à 2025.

Partager cet article avec :