Une première expérience de production de viande dans l’espace

Partager cet article avec :
Didier Toubia, co-fondateur et p-dg d’Aleph Farms.

La société agroalimentaire développant des steaks de bœuf par culture cellulaire Aleph Farms a annoncé le 7 octobre avoir réussi à produire de la viande au sein de la Station Spatiale Internationale. En réussissant cette expérience à 339 km de toutes ressources naturelles, la société Israélienne, en collaboration avec la société 3D Bioprinting Solutions (Russie), Meal Source Technologies et Finless Foods (Etats-Unis), se rapproche de son objectif : permettre un accès à une viande saine à tout endroit et à tout moment. Avec cette technique de production de viande qui utilise un minimum de ressources naturelles (eau, sol, végétaux), Aleph Farms espère réduire l’impact environnemental de la production de viande tout en continuant à nourrir la population mondiale.

Un steak issu de la réplication cellulaire

« Dans l’espace, nous n’avons pas 10 000 ou 15 000 litres d’eau disponibles pour produire 1 kilogramme de bœuf. Cette expérimentation commune représente une première étape significative vers notre objectif visant à assurer une sécurité alimentaire pour les générations futures, tout en préservant nos ressources naturelles », a expliqué Didier Toubia, co-fondateur et p-dg d’Aleph Farms. Pour cultiver cette viande, les astronautes se sont basés sur la réplication d’un procédé naturel de régénération des tissus musculaires qui se déroule naturellement dans le corps animal. Dans le cadre de cette expérimentation, qui s’est déroulée dans la partie russe de l’ISS, une preuve de concept fructueuse a été établie dans l’assemblage d’un tissu musculaire à petite échelle et dans des conditions de microgravité. Cet assemblage a été réalisé à l’aide d’une imprimante 3D développée par 3D Bioprinting Solutions.

Une nouvelle voie de production de viande à grande échelle

Cette technique de production de viande ouvre la voie à des méthodes de production d’aliments durables qui ne reposent que très peu sur l’exploitation des sols, de l’eau et très peu polluante. Les experts espèrent pouvoir nourrir une population en rapide croissance tout en préservant les ressources naturelles. « Fournir un accès à une nutrition de haute qualité à tout endroit et à tout moment, de façon durable, est un challenge grandissant pour toute l’humanité. Sur Terre ou au-delà, nous comptons sur des innovations comme celle d’Aleph Farms pour fournir des solutions à l’un des problèmes les plus urgents dans le monde actuel, à savoir la crise climatique », a ajouté Jonathan Berger, p-dg de The Kitchen, incubateur foodtech ayant contribué à la création d’Aleph Farms.

Partager cet article avec :