Une nouvelle usine de biodiesel pour JBS

Partager cet article avec :

L’entreprise brésilienne de transformation de la viande JBS va construire une nouvelle usine de production de biodiesel. Cet investissement de 42,6 millions d’euros permettra de convertir le gras et les restes de viande de porc et de volaille en biocarburant. Cette matière première sera fournie par l’unité de transformation des aliments de la société, Seara Alimentos. Cette usine à grande échelle, qui sera localisée dans l’état de Santa Catarina au Brésil, aura également une autre source de matière première, le soja, qui sera fourni par le complexe soja de la société.

Le programme RenovaBio joue en la faveur du biodiesel

JBS Biodiesel exploite déjà deux usines de production de biodiesel : l’une à Lins, dans l’état de São Paulo, et l’autre à Campo Verde, dans l’état du Mato Grosso, toutes deux au Brésil. Le biocarburant produit dans ces usines est fabriqué à partir de suif de bœuf et d’autres intrants tels que de l’huile de cuisson. Cette nouvelle unité de production permettra de valoriser les déchets issus de la transformation de la viande de porc et de volaille. « L’investissement de la société dans cette nouvelle opération reflète les perspectives positives de l’industrie brésilienne », a déclaré Alexandre Pereira, directeur de JBS Biodiesel. « Selon le programme RenovaBio, lorsque le B15 entrera en vigueur en 2023, le diesel devra contenir 15 % de biodiesel. Avec cette nouvelle usine, JBS biodiesel va plus que doubler sa capacité et devrait produire plus de 600 millions de litres de biodiesel par an. » Sur la seule année 2018, la société a vendu 260 millions de litres de biocarburant, soit une augmentation d’environ 25 % par rapport à son volume de 2017, qui était de 210 millions de litres.

Partager cet article avec :