Une ligne de cars roulant au bioéthanol dans le Sud de la France

Partager cet article avec :

Le service public de transports de la Région Occitanie, IiO, va mettre en service à partir du 1er avril 2019 une ligne commerciale de cars « verts ». Fruit d’une première expérimentation réalisée en 2018 par la Région Occitanie/Pyrénées-Méditarranée, cette nouvelle liaison reliera les communes de Vauvert, Almargues, Le Cailar et Vergèse dans le Gard. Pour ce faire, IiO va s’appuyer sur des autocars roulant au bioéthanol ED95. Dégageant 95 % de CO2 en moins par rapport à un carburant classique, ce biocarburant issu de marc de raisin est produit par une distillerie des Costières à Vauvert, sous la houlette de la coopérative vinicole Raisinor France.

Déjà une première expérimentation en Gironde

La mise en service de cette ligne de cars représente l’aboutissement d’une démarche de Raisinor France visant à inscrire davantage la filière dans l’économie circulaire. Pour ce faire, la coopérative incite ses adhérents à recycler les déchets viniques en produits à valeur ajoutée et à leur trouver de nouveaux débouchés. Produit localement, le bioéthanol s’avère un bon moyen de valoriser le marc de raisin des régions viticoles. Dans ce cadre, Raisinor avait déjà œuvré en Gironde, en expérimentant en 2017 une ligne de cars roulant à l’ED95 entre Bordeaux et Blagnac. Outre les autocars, ce biocarburant pourrait être également utilisé pour alimenter des poids-lourds.

Partager cet article avec :