Une étude indépendante établit la biodégradabilité d’ecovio

Partager cet article avec :
Sac ecovio à 100% biodégradable.

La biodégradabilité du plastique ecovio dans le sol, mis au point en 2012 par le leader mondial de la chimie BASF, a été démontrée par une étude indépendante d’ETH Zurich. Ce plastique biodégradable et compostable contribue à la fermeture du cycle des nutriments : la collecte sélective des biodéchets pour les composter par la suite permet de réintégrer les nutriments dans les sols.

Ce plastique peut être utilisé, entre autres, comme film de paillage pour l’agriculture. Ces films, le plus souvent en polyéthylène (PE), permettent d’augmenter le rendement des cultures, mais ils sont très rarement récupérés intégralement suite à la récolte. Les microbes des sols ne dégradent pas le PE, cependant le polybutylène adipate téréphtalate (PBAT), composant principal du plastique ecovio, si. Les micro-organismes transforment le carbone de ce polymère en énergie et en biomasse.

Une meilleure conservation des fruits et légumes

Le plastique ecovio est également utilisé pour produire des sacs pour les fruits et légumes, dont il permettrait une meilleure conservation. Les sacs en plastiques ecovio ont un meilleur taux de transfert de vapeur et d’oxygène que les sacs en PE, offrant ainsi une certaine respirabilité au sac. Selon une étude de l’université des ressources naturelles et des sciences de la vie appliquées de Vienne (Autriche), des tomates placées dans des sacs ecovio peuvent être conservées 4 fois plus longtemps que dans des sacs « traditionnels ». Ils permettraient donc de lutter contre le gaspillage alimentaire.

En plus du transport et de la conservation, ces sacs peuvent être réutilisés comme des sacs à déchets organiques, améliorant ainsi la collecte et la récupération des déchets alimentaires. Ces sacs compostables permettent donc de récupérer plus de déchets organiques, qui sont ensuite envoyés en centre de compostage industriel, où les micro-organismes et leurs enzymes biodégradent entièrement ce plastique en quelques semaines. Ce compost peut ensuite servir de fertilisants pour les sols.

Partager cet article avec :