Un matériau de stockage de l’énergie à base de carbone végétal

Partager cet article avec :
La bois est un matériau riche en matières premières.

Le papetier finlandais Stora Enso investit 10 millions d’euros dans une usine pilote sur son site de Sunila (Finlande). Cette unité permettra la production de matériaux à base de carbone issus de la lignine du bois à destination du stockage d’énergie. Le carbone issu du bois peut être utilisé dans la composition des batteries de produits électroniques, l’industrie automobile et les systèmes de stockage d’énergie à grande échelle. L’investissement dans la fabrication de matériaux à base de carbone pour le stockage d’énergie renforce encore les possibilités de Stora Enso de remplacer les matières premières extraites de ressources fossiles, ainsi que de connecter des matériaux durables aux innovations technologiques en cours.

Du bois au stockage de l’énergie

La lignine est l’un des éléments constitutifs du bois. La lignine extraite à l’usine de Sunila dans le programme Lineo de Stora Enso est utilisée pour remplacer, par exemple, des composants d’origine fossile dans les phénols pour adhésifs. Avec cette nouvelle ligne de production, l’entreprise finlandaise traitera la lignine en un intermédiaire carboné pour les matériaux entrant dans la composition des électrodes. Elle sera convertie en matériaux anodiques, dont les propriétés sont similaires à celles du graphite, pour fabriquer des batteries lithium-ion. Ce type de batterie est utilisé quotidiennement dans les téléphones mobiles, les outils électriques, les véhicules électriques, les unités de stockage d’énergie fixes, etc. « Cet investissement est une autre étape de notre processus de transformation pour explorer de nouvelles manières de remplacer les matériaux fossiles, rares et coûteux par des alternatives renouvelables », a déclaré dans un communiqué Markus Mannström, vice-président exécutif de la division biomatériaux de Stora Enso. « Utiliser de la lignine à base de bois comme matériau technique offre une opportunité intéressante. Grâce à l’installation pilote, nous continuerons de tirer parti de notre travail à long terme visant à extraire la lignine de la biomasse afin de créer davantage de valeur. Nous ciblerons le marché en croissance rapide des batteries dans lequel les entreprises recherchent des matériaux durables, de prix attractifs et de haute qualité. »

La construction de l’installation pilote commencera avant la fin de 2019 et devrait être achevée d’ici le début de 2021. Les décisions concernant la commercialisation suivront après l’évaluation des résultats de la production à l’échelle pilote.

Partager cet article avec :