Trésorerie en hausse pour Metabolic Explorer à la fin 2018

Partager cet article avec :
La plateforme pétrochimique de Carling va accueillir l’unité de Metabolic Explorer. (c)DR

Au 4ème trimestre 2018, Metabolic Explorer a réalisé un chiffre d’affaires de 457 k€, contre 1089 k€ un an plus tôt. Ce montant correspond aux revenus perçus dans le cadre du contrat de prestations de services signé avec Evonik, pour une durée de deux ans, lors de la cession de la technologie L-Méthionine/inoLa en novembre 2016. A fin décembre 2018, la société a ainsi réalisé un chiffre d’affaires annuel de 3308 k€ (4039 k€ en 2017).

Au 31 décembre 2018, la société disposait d’une trésorerie brute consolidée, normes IFRS, de 35,5 M€ contre une trésorerie brute de 31,3 M€ au 31 décembre 2017. Elle intègre, pour un montant de 12 M€, la trésorerie de sa filiale Metex Nøøvista après l’opération d’augmentation de capital réalisée en décembre 2018 avec 6 M€ apportés par Metex et 6 M€ apportés par le Fonds SPI de Bpifrance.

Légère augmentation de l’endettement

L’endettement de la société s’élève à 6,7 M€ contre 6,1 M€ à fin 2017. Cette légère augmentation de l’endettement s’explique :

– par le versement du solde de l’avance remboursable Bpifrance acquise en 2015 dans le cadre de la valorisation de la L-méthionine, pour un montant de 750 k€ ;

– par un emprunt à court terme destiné à financer du matériel pour son démonstrateur industriel et ses laboratoires R&D pour un montant de 460 k€.

Ces sommes ont été encaissées sur le mois de décembre 2018 augmentant, par conséquent, la trésorerie de la société de 1 210 k€. Metex précise que sa filiale Metex Nøøvista n’a pas d’endettement au 31 décembre 2018.

Pour rappel, la société s’apprête à industrialiser sa technologie de PDO/AB (propanediol/acide butyrique) par voie biosourcée à Carling en Moselle.

Source Metabolic Explorer

 

Partager cet article avec :