Tensioactifs biodégradables : Ajinomoto va investir 21 M$

Partager cet article avec :

Le leader des produits à base d’acides aminés, Ajinomoto, a l’intention d’investir 21 M$ dans une nouvelle usine au Brésil, à Pederneiras. Cette nouvelle usine de production de tensioactifs à base d’acides aminés, ingrédient de base de leur gamme de produits de soins personnels, devrait entrer en activité à l’automne 2020. Ce site permettrait au groupe japonais d’augmenter de 60 % sa capacité de production de tensioactifs, commercialisés sous le nom d’Amisoft.

La production de tensioactifs biodégradables va augmenter

Le marché des tensioactifs à base d’acides aminés a suivi un taux d’augmentation de 15 % par an entre 2014 et 2017. Ajinomoto ne pouvait pas faire face à cette forte augmentation de la demande de ses entreprises clientes, comme les industries cosmétiques. C’est pourquoi la société japonaise envisage le plus gros investissement jamais réalisé par l’entreprise pour la production de tensioactifs biodégradables. Cette usine va fournir globalement toutes les installations d’Ajinomoto en Amisoft : la forme liquide de ce produit est utilisée comme matière première pour les formes en poudre et flocons.

Ajinomoto est un conglomérat japonais basé à Tokyo spécialisé dans les acides aminés, dont les produits couvrent de nombreux domaines, allant de l’alimentation aux produits pharmaceutiques. En 2018, son chiffre d’affaires s’élevait à 10,1 milliards de dollars, avec un effectif de 3 000 employés présents dans 35 pays.

Partager cet article avec :