Stora Enso investit sur le marché du FDCA

Partager cet article avec :
Stora Enso est un groupe papetier finno-suédois.

Le papetier finlandais Stora Enso a annoncé le 10 décembre un investissement de 9 millions d’euros pour la construction d’une unité pilote de production d’acide furane dicarboxylique (FDCA). Stora Enso se concentrera sur le développement d’un procédé de fabrication de FDCA, molécule à laquelle s’intéressent également Avantium et Novamont. Le FDCA sert notamment à la production de PEF (polyéthylène furanoate), et est obtenu via une conversion des sucres d’origine végétale, notamment du bois. Ce biomatériau, dont les propriétés mécaniques et thermiques ouvrent de nouvelles opportunités, est destiné à l’industrie alimentaire et des boissons. Cette usine, située à Langerbrugge (Belgique), permettra la production d’un plastique biosourcé qui sera par la suite utilisé comme barrière dans les emballages transparents.

Un début de production en 2021

« Les matériaux biosourcés suscitent un intérêt croissant dans le monde de l’emballage, car les entreprises recherchent des matériaux d’emballages durables à haute performance. Avec ce projet pilote, nous continuons à miser sur notre travail de R&D à long terme tout en ciblant de nouveaux marchés avec des matériaux innovants et renouvelables qui remplacent les matériaux fossiles », a déclaré Markus Mannström, vice-président exécutif de la division biomatériaux de Stora Enso. La construction de l’unité pilote devrait débuter au deuxième semestre 2020 et entrer en production au premier trimestre 2021. L’installation exploitera initialement du fructose disponible dans l’industrie pour produire des produits chimiques et matériaux à haute valeur ajoutée et ainsi effectuer des tests d’applications, avant de transformer de la biomasse non-alimentaire.

Partager cet article avec :