Spiruline : GEP rachète des actifs de la société TAM

Partager cet article avec :

Le spécialiste français des bâtiments à énergie positive renouvelable Global EcoPower (GEP) a racheté des actifs de la société TAM. Il s’agit des activités de production et de commercialisation de la spiruline, sous la marque Cyane. Le montant de la transaction n’a pas été révélé. La société TAM avait développé la première unité en France de culture biologique sous serre de spiruline, et de commercialisation. En rachetant les outils de production, le fonds de commerce, la certification ISO 22 000 pour la production écologique de micro-algues, le savoir-faire et la marque, GEP espère se positionner rapidement sur le marché européen. « Le rachat du fonds de commerce de TAM constitue une opportunité unique pour GEP qui va pouvoir accélérer son implantation sur le marché de la spiruline avec l’ambition de devenir le premier acteur européen pour la culture d’une spiruline premium produite en France et pour l’extraction de la phycocyanine », a commenté Jean-Marie Santander, p-dg de GEP.

GEP vise une production de 40 tonnes de spiruline par an sur chacun de ses sites – Spiruline de l’Hers (Aude) et Spiruline d’Anjou (Maine-et-Loire) – tandis que la quantité de phycocyanine produite sera déterminée en fonction de la demande du marché. La consommation estimée  de spiruline en Europe de l’Ouest à l’horizon 2023 est de 2 810 tonnes. La consommation de phycocyanine d’ici là est estimée à 37 tonnes. La société anticipe également une nouvelle réglementation européenne, prévue pour 2021, qui qualifiera le niveau de pureté de produits tels que la spiruline et la phycocyanine. Cette réglementation valorisera ainsi les produits biologiques.

Partager cet article avec :