Soie d’araignée : Kraig Biocraft Laboratories vers un record de production

Partager cet article avec :
Les vers à soie génétiquement modifiés produisent de la soie d’araignée très robuste.

Le producteur de fibres à base de soie d’araignée Kraig Biocraft Laboratories (KBL) a annoncé le 28 octobre que son site de production vietnamien pourrait établir un record de capacité de production. La société a mis au point une technologie de génie génétique : ils implantent un gène d’araignée dans des vers à soie. Le premier lot de vers à soie de production devrait être terminé d’ici deux à trois semaines, et l’ensemble des papillons issus de ce lot seront consacrés à l’accroissement de la population de géniteurs. Autrement dit, la production d’œufs de vers à soie devrait être multipliée par 100 et constituerait le plus important lot de production de la société, et est attendue pour le mois de Novembre. La soie d’araignée peut être exploitée dans l’industrie textile.

8 tonnes de soie de spécialité pour 2020

La production vietnamienne de novembre devrait augmenter la capacité de production de soie d’araignée recombinante de KBL, et la conduire à un niveau dépassant la totalité de sa production basée aux Etats-Unis au cours des 10 dernières années. « Les fibres haute performance de Kraig Labs, issues de plusieurs marques internationalement reconnues, suscitent un intérêt considérable. Par conséquent, l’intégration de nos vers à soie spécialisés devrait nous permettre de livrer notre premier grand lot de tissu et de commencer à traiter le carnet de commandes », a déclaré Jon Riz, directeur des opérations. La société espère que cette usine soit en mesure de produire plus de 8 tonnes de soie de spécialité en 2020, avec une capacité totale, une fois pleinement utilisée, d’environ 40 tonnes par an.

Partager cet article avec :