Reims : Inauguration d’un nouveau Campus des Métiers et des Qualifications

Partager cet article avec :

Le nouveau Campus des Métiers et des Qualifications « Bioraffinerie Végétale et Biotechnologies Industrielles en région Grand Est » (CMQ BVBI) a été inauguré le 1er février dans les locaux de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA). Lancé en 2016 dans le cadre d’un appel à projet, puis labellisé en février 2017 par le ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ce campus est porté par l’URCA. Il vise à offrir dans le cadre d’un partenariat renforcé entre l’Etat et la Région, une large gamme de 82 formations diplômantes et qualifiantes distinctes en lien avec la bioraffinerie végétale et les biotechnologies industrielles par le regroupement d’établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, de formation initiale ou continue.

Inauguration du CMQ BVBI par Guillaume Gellé, président de l’URCA.

Promouvoir la filière de la bioéconomie

Derrière ce campus, on retrouve l’ambition de promouvoir la filière de la Bioéconomie qui occupe une place clé dans la Région Grand Est. Parmi ses étendards : le site de Bazancourt‐Pomacle, reconnu parmi les modèles européens de métabolisme industriel basé sur la valorisation des agroressources végétales dans toutes ses dimensions, et le pôle de la Bioéconomie, IAR, cluster français de référence sur la thématique.

A ce jour, 77 Campus des Métiers et des Qualifications sont labellisés au niveau national. A termes, une centaine de CMQ est prévue sur le territoire.

Les formations proposées
Le CMQ « Bioraffinerie Végétale et Biotechnologies Industrielles en région Grand Est » s’appuie sur une offre de formation composée de 82 formations. Ces formations se décomposent en 6 formations de niveau V (2CAPet 4 BEP), 23 formations de niveau IV (3 baccalauréats scientifiques, 9 baccalauréats professionnels et 11 baccalauréats technologiques), 12 formations de niveau III (10 BTS et 2 DUT), 11 formations de niveau II (1 licence et 10 licences professionnelles) et 30 formations de niveau I (1 cursus master/ingénieur, 18 masters, 5 diplômes d’ingénieur et 6 doctorats).

Partager cet article avec :