Recyclage enzymatique : Carbios reçoit 1,4 M€ de l’Ademe

Partager cet article avec :
Les laboratoires du TWB sont dédiées aux biotechnologies industrielles(c)TWB . Baptiste Hamousin

La société française spécialisée dans le recyclage enzymatique des plastiques Carbios a annoncé le 3 décembre avoir reçu 1,4 million d’euros du programme d’investissement d’avenir (PIA) piloté par l’Ademe. Cette levée de fonds fait suite à la validation de la première étape du projet circular economy-PET (CE-PET). Ce projet, pour lequel Carbios et son partenaire TWB ont déjà perçu 7,5 M€, a pour objectif d’accélérer la montée en puissance du projet industriel et commercial de la société dans le domaine du biorecyclage des plastiques. Les deux sociétés travaillent au développement de nouvelles enzymes afin d’assurer la meilleure productivité possible de l’étape de dépolymérisation  et d’adapter pleinement ce procédé de recyclage enzymatique aux fibres polyesters en PET.

La construction du démonstrateur industriel démarrera en 2020

« Ce franchissement d’étape confirme la pertinence et l’efficacité de notre approche collaborative avec TWB et l’INSA de Toulouse (laboratoire TBI). Nous sommes impatients de transposer ces développement dans notre futur démonstrateur et de faire de cette innovation une réalité industrielle », a commenté Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Le cahier des charges des travaux d’ingénierie du démonstrateur industriel a été établi, et sa construction doit démarrer début 2020. Selon le communiqué, « le développement du procédé sur les déchets textiles à haute teneur en PET a démontré des niveaux de dépolymérisation équivalents à ceux obtenus sur les déchets plastiques. »

Partager cet article avec :