Recyclage chimique : collaboration entre Neste et Ravago

Partager cet article avec :

Le producteur finlandais de carburants renouvelables Neste a annoncé le 12 novembre avoir signé un accord avec le chimiste Ravago pour développer une technologie de recyclage chimique du plastique. Les deux entreprises se sont fixé un objectif commun : atteindre une capacité annuelle de traitement de plus 200 000 tonnes de déchets plastiques. A travers cette collaboration, Neste et Ravago souhaitent « accélérer la circularité des matériaux et améliorer l’efficacité des ressources dans l’industrie pétrochimique ». Les deux sociétés souhaitent également proposer des alternatives plus durables aux matières premières fossiles.

Vers une valorisation de tous les plastiques

« Notre objectif est de traiter chaque année plus d’un million de tonnes de déchets plastiques à partir de 2030. Grâce à cela, nous pourrions contribuer à augmenter de 25 à 30 % le taux de recyclage annuel des déchets plastiques post-consommation par rapport au niveau actuel en Europe », a déclaré Mercedes Alonso, vice-présidente exécutive de l’activité Polymères et produits chimiques renouvelables de Neste. Le recyclage chimique permettra aux entreprises de valoriser même les emballages plastiques colorés et de les mélanger aux matières premières de haute qualité pour la production de nouveaux plastiques, produits chimiques et carburants. « Notre société recycle mécaniquement les polymères depuis 60 ans. Toutefois, le recyclage chimique devrait faire partie d’une solution durable dont notre société a besoin aujourd’hui pour répondre au besoin croissant de valorisation des déchets de consommation », a déclaré Theo Roussis, p-dg de Ravago. Le recyclage chimique permet l’utilisation des déchets plastiques comme matière première dans des applications sensibles telles que les emballages alimentaires ou la santé.

Partager cet article avec :