Quand Leonardo DiCaprio met des billes dans l’industrie de la chaussure

Partager cet article avec :
Les sneakers de Allbirds s’affranchissent de ressources fossiles.

Des moutons néozélandais, des arbres sud-africains et de la canne à sucre brésilienne, ce sont les trois principaux ingrédients nécessaires à la fabrication des sneakers de la marque Allbirds.

Les moutons donnent de la laine, les arbres fournissent de la cellulose transformée en fibre Tencell et la canne donne du sucre. Il sert ensuite de nourriture à des microorganismes qui produiront une mousse plastique pour la fabrication des semelles.

En complément, on va trouver un peu de bionylon dérivé d’huile de ricin et de plastique recyclé dans certaines pièces des chaussures (lacets, renforts intérieurs). Pour finir, l’emballage est fabriqué à partir carton recyclé.

Des sneakers et des tongs plus durables

La marque propose aussi des tongs, dont la semelle en mousse est également dérivée de canne à sucre.

Allbirds est une société américaine créée par Tim Brown, originaire de Nouvelle-Zélande. Ses produits sont d’ores et déjà commercialisés en boutique à San Francisco, New York et Toronto. Mais nulle doute qu’une nouvelle impulsion devrait être donnée à la marque depuis que Leonardo DiCaprio, particulièrement attentif aux problématiques environnementales, a décidé d’investir dans la société. Dans un twitt publié le 1er août, le héros du film Titanic expliquait : « Fier d’être un investisseur dans @Allbirds, une entreprise dédiée à créer un avenir plus durable en développant de nouveaux matériaux et en servant de modèle pour l’industrie de la chaussure ».

https://twitter.com/LeoDiCaprio/status/1024656545076994048

Partager cet article avec :