Qualité de l’air : Fermentalg inaugure un dispositif de traitement de la pollution

Partager cet article avec :
Fermentalg et Suez inventent des puits de carbone pour les villes.

Le spécialiste français des micro-algues Fermentalg a annoncé le 7 septembre l’inauguration d’une solution innovante pour améliorer la qualité de l’air en milieu urbain. Ce dispositif est implanté dans la cour de l’école élémentaire Victor Hugo à Poissy (Yvelines). Cette inauguration a eu lieu à l’occasion de la première « Journée internationale de l’air pur pour les ciels bleus » de l’ONU et dans le cadre de l’appel à projets « Innovons pour l’air dans les bâtiments publics » lancé par la région Ile-de-France. Ce dispositif repose sur la technologie brevetée de Fermentalg de Puits de Carbone : des micro-algues captent le CO2, les particules fines et autres émanations toxiques (COV, NO2,…) provenant entre autre du trafic routier et du chauffage urbain.

« Je suis très fier de pouvoir inaugurer aujourd’hui, aux côtés de notre partenaire Suez, ce nouveau dispositif dédié à l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain. Cette solution innovante prouve à la fois le formidable potentiel des micro-algues, la puissance de notre plateforme technologique et notre capacité à apporter des solutions concrètes aux objectifs de développement durable définis par les Nations Unies », a déclaré Philippe Lavielle, p-dg de Fermentalg. La technologie des Puits de carbone de la société libournaise a déjà été développée sur cinq sites en région Île-de-France, et les résultats de l’étude menée par l’Ineris montrent son efficacité. Ce dispositif permettra de créer une zone d’air pur dans l’établissement scolaire. Il sera testé pendant un an « pour confirmer les performances et le rayon d’action du dispositif en conditions réelles ».

Partager cet article avec :