Produits chimiques biosourcés : 3,6% par an de croissance attendue dans l’UE

Partager cet article avec :

En raison de leur potentiel à stimuler de nouveaux segments de l’économie et à utiliser de nouvelles ressources naturelles, la Commission européenne a mis les produits biologiques ou biosourcés sous les projecteurs. Soutenu par la DG Recherche et innovation et en collaboration avec le groupe Technologie de la biomasse, le JCR a publié la toute première étude visant à quantifier le potentiel de marché des produits chimiques biosourcé de 2018 à 2025. Dans leur rapport, les scientifiques décrivent 10 catégories de produits chimiques biosourcés, leurs niveaux de production et de consommation sur le marché européen, leur degré de maturité sur le marché, ainsi que les principaux facteurs et contraintes de leur production future.

Une production de 4,7 Mt/an de produits biosourcés en Europe

Sur la base d’une méthodologie détaillée, ils ont estimé que la production biosourcée totale de l’UE, sur les 10 catégories sélectionnées, représente pour l’heure 4,7 Mt de produits par an, soit environ 3% du total.
Les résultats montrent également que chaque catégorie de produits évoluera différemment en termes de maturité du marché, de potentiel de marché et de pourcentage de produits chimiques d’origine biologique impliqués. Par exemple, les polymères biosourcés pour le plastique sont déjà très populaires, en particulier pour la production d’articles et d’emballages jetables, mais leur production est encore faible. Aussi on attend une croissance de 4%/an de la production. Les tensioactifs – couramment utilisés dans l’industrie des soins personnels – contiennent déjà un pourcentage élevé de produits chimiques d’origine biologique, principalement de l’huile végétale. Leur production est déjà bien avancée et leur marché ne devrait pas évoluer de manière significative à l’avenir (4% par an). En revanche, molécules plateformes et adhésifs sont attendus à 10% de croissance par an. Les molécules plateformes biosourcées partent de loin (actuellement 0,3% de la production globale européenne). Les adhésifs de moins loin (déjà 9% de la production européenne).

Une croissance attendue de 3,6%
En conséquence, dans un scénario de maintien du statu quo, le taux de croissance annuel moyen global de ces 10 produits est estimé à environ 3,6%. En d’autres termes, la demande ne devrait croître que faiblement.
Parmi les obstacles à la croissance du marché, les scientifiques ont identifié en priorité les coûts de production des produits chimiques biosourcés, qui sont toujours plus élevés que ceux de leurs homologues fossiles.

Aussi, des soutiens politiques visant à stimuler ces marchés seraient les bienvenus. Ils pourraient être orientées vers des incitations à l’investissement (subventions, prêts, garanties, etc.), vers un renchérissement du coût des combustibles fossiles – par exemple via les taxes sur le carbone – ou vers une obligation d’utilisation de produits biosurcés dans certaines industries, renforçant ainsi leur demande.

Télécharger le rapport  » Insights into the European market for bio-based chemical » en suivant ce lien =>

Les 10 catégories de produits biosourcés

  • molécules plate-formes
  • solvants
  • polymères pour plastiques
  • peintures, revêtements, encres et colorants
  • tensioactifs
  • cosmétiques et produits de soins
  • adhésifs
  • lubrifiants
  • plastifiants (et stabilisants pour caoutchouc et plastiques)
  • fibres synthétiques
Partager cet article avec :