Produits biosourcés : Circa reçoit l’approbation de l’Echa pour son bio-solvent

Partager cet article avec :

Le groupe Circa, spécialiste dans la conversion de coproduits de biomasse en matériaux avancés, été autorisé par l’Agence européenne de produits chimiques (Echa) à commercialiser en Europe son produit biosourcé et biodégradable Cyrene. L’entreprise est en mesure de produire ou fabriquer jusqu’à 100 t/an de ce solvant biosourcé, dipolaire, aprotique, et chiral. « L’autorisation de l’Annexe VIII est une étape majeure et nous sommes ravis d’avoir le feu vert pour vendre Cyrene dans de plus importantes quantités en Europe », déclare Tony Duncan, directeur général de Circa. Avant d’ajouter : « Des solvants plus sûrs sont requis de manière urgente, et avec Cyrene, nous offrons également une solution biosourcée avec un ensemble unique de propriétés, dont la viscosité, la tension de surface et la polarité, ce qui en fait un prospect intéressant pour les matériaux avancés ». La société envisage désormais de faire le nécessaire pour commercialiser son produit aux Etats-Unis.

Un solvant issu de la conversion de biomasse

Le Cyrene est élaboré via un procédé de conversion de coproduits biomasse, la technologie Furacell, dont le prototype est exploité, grâce à une coentreprise avec Norske Skog en Tasmanie (Australie). Dans le détail, Circa convertit la cellulose issue de coproduits papetiers, pour en extraire des molécules chimiques à valeur ajoutée. Outre les solvants, le groupe travaille sur la production de composés aromatiques et de biopolymères à partir de coproduits de biomasse non alimentaire.

 

Partager cet article avec :