Planning respecté pour la construction de l’usine Metex Nøøvista

Partager cet article avec :
La plateforme pétrochimique de Carling va accueillir l’unité de Metabolic Explorer. (c)DR

La société de biochimie industrielle Metabolic Explorer (Metex) fait un nouveau point d’étape concernant la construction de son usine Metex Nøøvista. Les travaux de construction de cette future unité de production de 1,3 propanediol (PDO) et d’acide butyrique (AB) biosourcés se poursuivent dans le respect du planning global de livraison de l’usine. Pour rappel, les travaux se répartissent sur trois ensembles : la partie process de l’usine, dont le terrassement est en phase finale et pour laquelle la quasi-totalité des dalles ainsi que les socles supports des équipements ont été finalisés, les premiers appareils chaudronnés et cuves ont déjà été installés ; la station de traitement des effluents, dont les fondations sont terminées ; et les bâtiments « standards » (bureaux, stockage,…) dont la construction a débuté en fin d’année. Malgré un léger retard sur la construction des bureaux, le démarrage de l’unité de production n’est pas retardé. « La vie d’un chantier de cette dimension rencontre inévitablement des perturbations et des aléas (conditions météorologiques, mouvements sociaux des mois de décembre et janvier en France…) auxquels nous avons su nous adapter. La bonne avancée des travaux de construction nous permet de confirmer l’objectif de mise en exploitation à la fin de l’année 2020 », a avancé Antoine Darbois, directeur général de Metex Nøøvista.

Enveloppe respectée et premiers accords commerciaux

Le protocole d’investissement entre Metex et le fonds SPI prévoit un apport de fonds total de 37 millions d’euros, avec un financement en trois tranches. La première tranche de 12 M€ a été intégralement consommée, et la seconde tranche a été libérée en septembre 2019 pour un montant de 14 M€. La troisième tranche sera libérée avant la fin du premier semestre. En plus de la conformité des montants engagés dans la construction du site, Metex Nøøvista a annoncé récemment deux partenariats. Le premier, pour la commercialisation du premier PDO grade cosmétique non-OGM fabriqué en France, a été signé en décembre 2019 avec DSM. Le second concerne la commercialisation de l’AB d’origine naturelle de Metex, et a été signé avec Alinova au début du mois de mars.

Partager cet article avec :