Nutrition animale : Lancement du projet Farmyng par Ynsect

Partager cet article avec :
Ynsect produits des molécules à valeur ajoutée à partir d’insectes.

Le spécialiste français de l’élevage et la transformation d’insectes pour l’alimentation animale, Ynsect, a lancé le 11 juin le projet européen Farmyng. Ce projet a pour objectif de fonder la première unité industrielle entièrement automatisée de production de protéines d’insectes haut de gamme. Farmyng, cofinancé par la Commission Européenne et le Bio-based Industries Joint Undertaking à hauteur de 20 millions d’euros, a pour but d’industrialiser la larve de Tenebrio molitor. Ce ver de farine, qui consomme toutes sortes de matières organiques, est une source de nutriments naturels pour de nombreux animaux : poissons, volailles, porcins, chiens et chats…

200 000 tonnes de protéines animales obtenues grâce à des larves

Farmyng formera la première filière mondiale de protéines haut de gamme, biosourcée et durable, pour répondre à la demande qui ne cesse de croître à travers le monde. De plus, cette nouvelle chaîne de valeur responsable aura un impact positif dans les dix prochaines années sur l’économie. Ce projet a un potentiel de production de 200 000 tonnes de protéines pour un chiffre d’affaires avoisinant le milliard d’euros, ainsi que la création de 1 200 emplois directs et indirects. L’environnement bénéficierait aussi de ce projet en évitant la pêche supplémentaire de plus de 800 000 tonnes de poissons sauvages, en diminuant les ressources nécessaire pour la production de ces protéines animales et en diminuant les rejets d’ammoniac et de gaz à effets de serre. Cette technologie révolutionnaire est déjà opérationnelle : le site Ynsect de Dôle (Jura) a une capacité de production de 30 tonnes par mois. La future usine de Poulainville, dans la métropole d’Amiens, permettra d’augmenter la production à plus de 1 500 tonnes de protéines par mois.

Partager cet article avec :