Next Renewables va construire une unité de production de biocarburant de 0,9 Mrd €

Partager cet article avec :

Le producteur américain de biocarburants a obtenu un bail foncier à long terme pour la construction d’une unité de production de biocarburants renouvelables. Ce bail, accordé par le port du Comté de Columbia (Etats-Unis), va permettre la construction d’une usine sur une surface de 90 acres dans l’Etat de l’Oregon. La société Next va investir 0,9 milliard d’euros dans la construction d’une installation de pointe : cette unité convertira des matières premières organiques, telles que les huiles de cuisson, en diesel renouvelable. L’américain espère ainsi entrer sur un marché dominé par le finlandais Neste. L’unité de production de Next aura une capacité de production initiale de 37 500 barils par jour de biodiesel, avec un potentiel d’extension à 50 000 barils par jour en pleine capacité.

Une usine qui va booster l’économie locale

« Cela a été un long processus de délibération pour obtenir un bail qui, non seulement procurera des emplois bien rémunérés à la communauté, mais produira également de l’énergie renouvelable qui protégera l’environnement et réduira considérablement notre empreinte carbone », a déclaré Doug Hayes, directeur exécutif du port du Comté de Columbia. En effet, cette bioraffinerie devrait créer plus de 200 emplois à temps complet, générer près de 11 millions d’euros par an de revenu d’impôt foncier local et fournir 800 emplois le temps des travaux de construction. « La finalisation du bail foncier confirme notre engagement envers le Comté de Columbia et nous permettra de procéder immédiatement à l’autorisation du premier site de production de biodiesel avancé d’Oregon », a commenté Lou Soumas, président de Next. Ce bail foncier a une durée initiale de 30 ans avec une possibilité de le renouveler jusqu’à 80 ans.

Partager cet article avec :