Neste et LyondellBasell annoncent la commercialisation de plastiques biosourcés

Partager cet article avec :
Neste et LyondellBasell ont développé du polypropylène et polyéthylène biosourcés

Le producteur finlandais de biocarburants Neste et le pétrochimiste américain LyondellBasell, annoncent la production à l’échelle commerciale d’un plastique biosourcé à partir de matériaux renouvelables, tels que des huiles usagées et des résidus de graisses animales. Il s’agit de la première production en parallèle de polypropylène biosourcé et de polyéthylène basse densité biosourcé à une échelle commerciale. Les hydrocarbures renouvelables de Neste ont permis de produire plusieurs milliers de tonnes de plastiques biosourcés, utilisés pour les emballages alimentaires des marques Circulen et Circulen Plus, la nouvelle famille de produits à économie circulaire de LyondellBasell. « En utilisant des ressources renouvelables, nous contribuons à la lutte contre le changement climatique et aidons nos clients à atteindre leurs objectifs environnementaux », déclare Richard Roudeix, vice-président de LyondellBasell des oléfines et polyoléfines pour l’Europe, l’Asie et l’international.

La commercialisation des plastiques biosourcés sur la bonne voie

Les produits fabriqués dans l’usine de LyondellBasell située à Wesseling (Allemagne) ont été testés par un tiers indépendant à l’aide de traceurs au carbone. Le résultat confirme que ces plastiques biosourcés sont composés à plus de 30 % de contenu renouvelable. Une partie de ces produits a d’ailleurs été vendue pendant la période d’essai à plusieurs clients, dont Cofresco, société du groupe Melitta, et des marques telles que Toppits et Albal, premier fournisseur européen dans le domaine des films domestiques. Cofresco prévoit d’ores et déjà d’utiliser le polyéthylène de la gamme Circulen Plus pour fabriquer des emballages alimentaires durables. « Nous sommes ravis de permettre à l’industrie des plastiques d’introduire davantage de matériaux biosourcés dans son offre », a déclaré Peter Vanacker, p-dg de Neste. « Il est très satisfaisant de voir les hydrocarbures renouvelables de Neste fonctionner parfaitement dans une production à échelle commerciale de polymères biosourcés, offrant une option de remplacement immédiat aux matériaux fossiles. »

Pour plus d’interviews, d’analyses, d’informations… pensez à vous abonner au magazine Formule Verte

 

Partager cet article avec :