Minagro lance un conservateur pour les formulations agrochimiques

Partager cet article avec :
Frédéric Gauchet, président de Minafin.

Minagro, société belge développant des produits et solutions écologiques pour l’industrie agricole, a lancé le 31 mars le Sovinol P850. Il s’agit d’un conservateur permettant de lutter en toute sécurité contre les contaminations microbiennes dans les formulations agrochimiques. Avec ce conservateur, la business unit de Minafin, créée en mars 2019, propose une alternative plus sûre aux conservateurs à base d’isothiazolinone. Il peut être utilisé pour empêcher la détérioration des biostimulants, des produits de protection des plantes utilisant des agents épaississants, ou encore des engrais liquides.

Réduire l’impact environnemental des intrants agricoles

Les conservateurs à base d’isothiazolinone sont compatibles avec la plupart des formulants courants et offrent une protection antimicrobienne efficace. Cependant, leur profil toxicologique est aujourd’hui un sujet de discussion pour les autorités réglementaires. L’utilisation de certains de ces composés a d’ailleurs été restreinte au niveau européen : c’est le cas du benzisothiazolinone (un biocide), du méthylisothiazolinone (un conservateur antibactérien et antifongique) et du chlorométhylisothiazolinone (un microbiocide). « Le Sovinol P850 de Minagro est le premier produit de la gamme visant à fournir des solutions viables pour réduire l’impact environnemental global des intrants agricoles. Le lancement de ce conservateur offre aux clients un co-formulant plus sûr pour leurs formulations », a déclaré Arnold de Maere, responsable ventes et marketing chez Minagro. Cet agent de formulation est biodégradable, compatible avec les formulants les plus courants, stable et ne modifie pas la classification du produit final à la dose d’utilisation recommandée.

Partager cet article avec :