Metsä investit dans le capital de Woodio

Partager cet article avec :

Metsä Spring, société d’innovation du groupe Metsä, a annoncé avoir pris une participation au capital de Woodio. Le développeur de produits composites en bois imperméable a réalisé un tour de table de 4 millions d’euros auquel le papetier finlandais Metsä a participé aux côtés d’Ardent Venture, Finow, NextStone et Valve Ventures.

Un nouveau biomatériau

La technologie brevetée de Woodio permet de valoriser des coproduits du bois sous-utilisés par Metsä : les usines du groupe déchiquètent du bois pour la production de papier. Ce déchiquetage produit des copeaux de bois qui représentent un certain potentiel que Woodio a su exploiter. La société finlandaise a développé un biomatériau composite à base de copeaux de bois, permettant ainsi un stockage à plus long terme du CO2. Le premier succès commercial de la société est la production de lavabos et d’éviers. « Woodio dispose d’une technologie unique, a déjà du terrain sur le marché, dispose d’un plan réaliste pour les 3 à 5 prochaines années et d’une équipe capable de le mettre en œuvre », a déclaré Niklas von Weymarn, p-dg de Metsä Spring. « Nous sommes ravis de commencer à soutenir cette start-up prometteuse dans son effort d’industrialisation. »

Aider au développement des entreprises

Metsä Spring, créée en mai 2018, a pour objectif principal d’identifier et d’aider les sociétés sélectionnées à atteindre une preuve de concept pertinente dans le contexte de l’écosystème commercial du groupe Metsä. « Clore la série A du tour de financement est une étape importante pour Woodio, qui souhaite devenir une société internationale majeure dans les domaines de la conception et des technologies des matériaux », a réagi Eerik Paasikivi, président du conseil d’administration de Woodio. « Ce nouveau partenariat contribuera de manière positive à la mise en place par Woodio d’une chaîne d’approvisionnement efficace pour ses produits. » Avec cette opération, Metsä Spring vient de réaliser son deuxième investissement depuis sa création. Le premier consistant au développement d’un procédé de production de fibre textile à partir de pâte de bois.

Partager cet article avec :