Metsä en coentreprise avec Itochu pour fabriquer des fibres textiles à base de bois

Partager cet article avec :
Textiles fabriqués à base de fibres issues de pâte à papier de Metsä – Crédit Metsä Group

La filiale du groupe Metsä dédiée à l’innovation Metsä Spring a annoncé la formation d’une coentreprise avec la société japonaise Itochu Corporation pour la production de fibres textiles à base de bois. Pour ce faire, la joint-venture va investir environ 40 millions d’euros pour la construction d’une unité de démonstration pour la conversion de pâte à papier en fibres textiles. Cette installation d’une capacité de 500 tonnes par an devrait être opérationnelle à la fin de l’année 2019, et est implantée sur le site de Metsä à Äänekoski en Finlande. « Avec cette unité, et le projet de démonstration lié, nous vison à prouver la faisabilité technique d’une nouvelle technologie de production de fibre textile. En se basant sur les résultats du projet de démonstration, nous pourrons ensuite évaluer la réalité économique et technique de la construction d’une unité plus grande en Finlande », indique Niklas von Weymarn, directeur général de Metsä Spring. Avant d’ajouter : « Durant le projet de démonstration, qui devrait durer deux à trois ans après le démarrage de l’unité, nous pourrons rassembler des retours clients concernant les nouvelles fibres ».

Une technologie issue du monde académique

La technologie que souhaite développer Metsä est issue de travaux collaboratifs datant de 2009 menés par les universités d’Aalto, d’Helsinki, et le VTT (Finlande) et le TITK (Allemagne). En 2012, le groupe Metsä a repris ces travaux pour porter cette technologie de conversion de pâte à papier en fibres textiles à échelle industrielle. Le procédé, qui se base notamment sur la dissolution directe de la pâte par un solvant innovant, s’avère plus avantageux en matière d’impact environnemental que les technologies actuelles de production de fibres textiles.

Partager cet article avec :