MEG biosourcé : Démarrage d’un pilote pour Braskem et Haldor Topsoe

Partager cet article avec :
Usine d’Haldor Topsoe à  Lyngby au Danemark. (c)Haldor Topsoe

Le pétrochimiste brésilien Braskem et le groupe Haldor Topsoe ont annoncé la mise en service d’un pilote de production de monoéthylène glycol (MEG) biosourcé. Issue d’une collaboration entre les deux parties démarrée en novembre 2017, cette unité implantée à Lyngby au Danemark va aider à l’évaluation de la faisabilité technico-économique de la production de MEG à partir de sucre (saccharose, dextrose et sucres de deuxième génération). L’installation s’appuie sur la technologie MOSAIK d’Haldor Topsoe, permettant le craquage catalytique de sucres en glycoalhéhydes, en vue de la conversion en MEG. « Nous sommes ravis de lancer, avec Braskem, la prochaine phase de la validation de la solution MOSAIK pour la production de MEG biosourcé. Notre objectif est de montrer que les technologies catalytiques innovantes pouvant faire des produits chimiques à partir de la biomasse constituent une option attrayante sur le plan commercial », déclare Kim Knudsen, dirigeant d’Haldor Topsoe. Dans le détail, l’unité est en mesure de produire plusieurs centaines de tonnes de glycolaldéhyde pour la production de MEG. Les clients pourront recevoir des échantillons de ce MEG pour pouvoir l’inclure dans leurs applications à compter de 2020.

L’objectif de produire du PET biosourcé

Traditionnellement issu du naphta, le MEG est utilisé pour la fabrication du polyéthylène téréphtalate (PET), résine polymère utilisée dans le secteur de l’emballage et du textile. Face aux enjeux du développement durable, certains industriels comme ceux du consortium NaturAll Bottle Alliance (Danone, Nestlé Waters, Pepsi, etc.) envisagent de se tourner vers le PET partiellement biosourcé. élaboré à partir de MEG biosourcé. « Le procédé de développer du MEG renouvelable en partenariat avec Haldor Topsoe représente une avancée majeure en matière de compétitivité pour le PET vert. Ce partenariat renforce le rôle majeur que nous jouons et ajoute de la valeur à notre portefeuille“ I’m green“, qui comprend du polyéthylène et de l’EVA vert fabriqués à partir de canne à sucre », déclare Gustavo Sergi, directeur Renewable Chemicals chez Braskem.

Partager cet article avec :