Meatable lève 9 M€ pour cultiver la viande de porc en laboratoire

Partager cet article avec :

La start-up hollandaise Meatable a annoncé une levée de fonds de 9 millions d’euros pour produire de la viande de porc en laboratoire. Ce financement, dont une partie provient du programme européen Eurostars, devrait permettre à la société d’organiser une dégustation de son premier prototype de porc de laboratoire d’ici à l’été 2020. Meatable a mis au point une méthode pour « faire pousser » de la viande à partir d’une seule cellule animale, grâce à une technologie développée par l’université de Cambridge (Angleterre) : les cellules souches animales sont transformées en cellules musculaires et en cellules graisseuses, qui contribuent au goût. La société espère ainsi retirer les animaux de l’équation de production de viande, et ainsi contribuer au bien-être animal et à la lutte contre le changement climatique. Cette technologie fait écho à la première production de viande dans la station spatiale internationale (ISS) au mois d’octobre.

Une multiplication cellulaire rapide et infinie

« Mark Post a introduit quelque chose de la science-fiction dans le monde réel. Ensuite, nous savions que cela pouvait être fait. Mais peut-on le faire à grande échelle ? C’est là que notre technologie entre en jeu », a déclaré Krijn de Nood, p-dg de Meatable. En effet, en 2013 Mark Post, professeur à l’université de Maastricht (Pays-Bas), a créé le premier burger cultivé en laboratoire. Meatable travaille avec des cellules souches qui sont à un stade précoce : elles ont le potentiel de devenir n’importe quel type de cellules et se multiplient plus rapidement et indéfiniment. « Avec ces cellules souches, nous pouvons créer de grandes quantités de cellules avec une consistance sans précédent », a expliqué Krijn de Nood. L’objectif de la start-up est d’ouvrir sa première usine à l’échelle industrielle à l’horizon 2025.

Partager cet article avec :