Matériaux : Kuraray investit dans un projet de R&D d’alternative au plastique

Partager cet article avec :

Le chimiste de spécialités Kuraray Europe, filiale du Japonais Kuraray, a fait part de son implication dans le projet Piloting Alternatives for Plastics, dirigé par l’institut de recherche finlandais VTT. Kuraray a investi 60 000 euros dans ce projet de R&D, tout comme chacun de ses 56 partenaires parmi lesquels UPM et Tetra-Pak. Avec les participations de l’UE et du gouvernement finlandais, l’investissement s’élève à un total 3,48 M€. L’objectif de ce partenariat est de développer des matériaux à base de fibres haute performance pour remplacer les plastiques dans certaines applications comme les emballages alimentaires ou le textile.

« Nous entretenons une étroite coopération avec les experts du VTT. Au cours d’un précédent programme commun, nous avions démontré le potentiel de nos matériaux Kuraray, Poval et Kuralon, comme  agents moussants et agents de renforcement pour la fabrication de papier », a expliqué Jens-Mikael Gottberg, directeur marketing régional chez Kuraray. Avant d’ajouter : « Avec l’équipe de recherche du VTT et nos partenaires du projet Piloting Alternatives for Plastics, nous allons démontrer maintenant les possibilités offertes par les matériaux biosourcés, tels que les fibres de cellules, pour remplacer les plastiques ».  Pour cela, les 56 partenaires du projet porteront une attention toute particulière aux réseaux de fibres cellulosiques, notamment les acides polyvinyliques (PVOH) de Kuraray, Poval et Exceval, ainsi que ses fibres synthétiques en PVOH Kuralon. Débuté en mai 2020, ce projet devrait s’achever en 2023.

Partager cet article avec :