Lorraine : Biolie contribue au recyclage du sapin de la place Stanislas

Partager cet article avec :
Le sapin de la place Stanislas – Crédit Ville de Nancy.

Chaque année, la ville de Nancy cherche à recycler le sapin qui orne la place Stanislas pour les Fêtes de Saint-Nicolas. Hormis le broyage de branches pour faire du paillage pour les massifs de plantes ou l’utilisation de la grume débitée en planches ou en madriers pour réaliser des structures pour jardin, la ville n’avait jusqu’à présent pas trouvé d’idées de valorisation à plus haute valeur ajoutée de son sapin.

Entrée en lice de Biolie

C’était sans compter sur l’intervention de la start-up Biolie, basée à Vandœuvre-lès-Nancy et spécialisée dans le développement d’ingrédients naturels, huiles et actifs végétaux pour les marchés cosmétique, nutraceutique et nutrition-santé. Cette dernière se propose d’utiliser les aiguilles du sapin, alors qu’elle a justement mis au point Abineed, un extrait naturel minceur démontré scientifiquement pour le marché du complément alimentaire obtenu à partir d’aiguilles de sapin des Vosges. Elle utilise pour cela une technologie brevetée d’extraction enzymatique. Elle permet d’accéder à des molécules d’intérêt sans utilisation de solvant organique, dans un concept de bioraffinerie.

Un sapin en provenance d’un jardin 

Selon la tradition, la ville de Nancy ne coupe pas de sapin en forêt mais cible des sapins qui seraient de toute façon tombé. Cette année, il s’agissait d’un sapin vosgien coupé dans un jardin de Ban-sur-Meurthe-Clefcy où il avait pris beaucoup trop d’ampleur. Agé de 60 ans, cet arbre mesurait 22 mètres et pesait 6,2 tonnes. Son illumination le vendredi 23 novembre a été un élément incontournable du lancement des fêtes de fin d’année à Nancy.

Partager cet article avec :