Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Partager cet article avec :
Site de recyclage mécanique Infineo de Coca-Cola European Partners (Sainte-Marie La Blanche). – (c) Françoise de Vaugelas

Les mesures de confinement prises à travers l’Europe pour endiguer l’épidémie de Coronavirus menacent l’équilibre de certains secteurs, dont celui du recyclage. L’un des premiers effets de ces mesures se fait ressentir au niveau de l’approvisionnement en matière première. En effet, dans l’industrie du recyclage les flux commerciaux paneuropéens sont courants, que ce soit au niveau des déchets ou au niveau des flocons et granulés recyclé finis : la fermeture des frontières rend les transports difficiles. De plus, les contrôles renforcés aux frontières des transporteurs ralentissent également fortement les délais de livraison. Les mesures de confinement prises par les différents gouvernements modifient également fortement les comportements des consommateurs : ceux-ci achètent de plus grandes quantités de bouteilles et des produits de première nécessité afin de les stocker. Ces achats massifs ont entraîné une augmentation de la demande en PET vierge.

Un impact économique sur le long terme

Le Coronavirus a également un impact majeur sur la pétrochimie en entravant les chaînes mondiales d’approvisionnement, en modifiant le modèle de demande des consommateurs et en provoquant de grandes fluctuations de marché. Et parallèlement à l’épidémie, le cours du pétrole brut plonge dans le sillage de la guerre des prix entre l’Arabie Saoudite et la Russie. Cette chute de prix se fait ressentir sur le marché des plastiques vierges en Europe, détournant les industriels d’une matière première recyclée et donc plus coûteuse. Les industriels du recyclage craignent des retombées économiques sur leur secteur sur le long terme : les effets de la récession économique de 2008, par exemple, ont entraîné une dizaine d’années de sous-investissement dans les systèmes de collecte par les autorités locales. Avec les mesures actuelles de confinement et de distanciation sociale nécessaires pour contenir l’épidémie, des conséquences sur l’industrie européenne du recyclage sont à craindre pour les années à venir.

Partager cet article avec :