Le Cyrene peut remplacer la NMP dans les dispersions de graphène

Partager cet article avec :
Du bois comme source possible de matière première.

Le solvant biosourcé Cyrene, produit par voie biotech à partir de cellulose par la société australienne Circa, s’est révélé supérieur à la NMP (N-Methyl-2-Pyrrolidone) [1] utilisée pour la production et la dispersion de graphène, dans une large gamme d’applications commerciales.
Suite aux travaux de l’Université de York et du Spanish National Research Council (CSIC Madrid) rapportant que le Cyrene possédait « des propriétés physiques presque idéales pour l’exfoliation au graphite et la production de dispersions de graphène » [2], l’Université de Manchester – le lieu de naissance de graphène – a pu produire avec succès de l’encre de graphène conductrice de haute qualité à l’aide de Cyrene au lieu de NMP.

De nombreuses applications pour les encres à base de graphène
Ces découvertes ont de vastes applications commerciales et ouvrent des perspectives de plusieurs millions d’euros pour le graphène dans des applications telles que les composites et polymères, les revêtements, les batteries et supercondensateurs, les matériaux imprimés 3D et les fluides fonctionnels. Plus spécifiquement, les encres à base de graphène peuvent être directement appliquées à des matériaux tels que le textile et le papier et utilisées dans de nombreuses applications, notamment les transistors, les capteurs, les antennes, les étiquettes d’identification par radiofréquence (RFID) et les composants électroniques portables.
Fabien Deswarte, responsable du développement des affaires chez Circa Group, a déclaré : « Le graphène est l’un des nanomatériaux les plus importants au monde et un nombre croissant de preuves scientifiques – générées par des équipes de recherche de classe mondiale – confirme que Cyrene constitue une alternative viable aux solvants traditionnels toxiques comme la NMP. La production et la dispersion de graphène sont l’une des nombreuses applications que Circa cible pour le Cyrene. »

*1 Pan K. et al, Sustainable production of highly conductive multilayer graphene ink for wireless connectivity and IoT applications, Nature Communications, 2018, 9, 5197.

*2 Salavagione H.J. et al, Identification of high performance solvents for the sustainable processing of graphene, Green Chem., 2017,19, 2550.

 

Partager cet article avec :