La Finlande rejoint l’avant-garde Nordique pour réduire les émissions de l’aviation

Partager cet article avec :
Neste contribue à réduire les émissions de CO2 du transport aérien.

Le nouveau gouvernement Finlandais a présenté le 3 juin son programme gouvernemental comprenant des objectifs climatiques ambitieux, dont la neutralité carbone du pays d’ici 2035. Pour réduire les émissions des transports, la part des biocarburants dans l’aviation est fixée à 30 % dans le cadre d’une obligation de mélange. La Finlande rejoint donc la Norvège et la Suède dans les objectifs d’augmentation de la part des biocarburants dans l’aviation.

Pour le groupe Neste, l’entreprise finlandaise spécialisée dans le raffinage qui a mis au point un kérosène biosourcé : «Il s’agit d’un objectif important, permettant à la Finlande de rejoindre les précurseurs dans la réduction des émissions dans l’aviation, a déclaré Ilkka Räsänen, directeur des affaires publiques à Neste. Le trafic aérien devrait doubler au cours des 15 prochaines années. L’industrie aéronautique s’est engagée à atteindre une croissance neutre en carbone à partir de 2020, tout en réduisant les émissions nettes de carbone de 50% d’ici 2050. À l’heure actuelle, le carburéacteur renouvelable constitue la seule alternative viable aux combustibles fossiles liquides pour alimenter les avions.

Les biocarburants pour diminuer les émissions de carbone

Le gouvernement norvégien a pour objectif d’augmenter la part des carburants renouvelables dans l’aviation jusqu’à 30 % d’ici 2030, avec une obligation de mélange pour les fournisseurs de carburants pour l’aviation à partir de 2020 : une part de 0,4 % au minimum de biocarburant. En Suède,  le gouvernement a également pris la décision d’augmenter la part des biocarburants dans l’aviation. Pour ce faire, un rapport suédois propose une obligation de réduction des émissions de gaz à effets de serre : une diminution de 27 % pour 2030. Les carburants renouvelables produits de façon durable joueront un rôle essentiel dans la réalisation de ces objectifs de neutralité carbone.

Partager cet article avec :