Ingrédients naturels : BASF consolide son activité biotechnologique

Partager cet article avec :
BASF élargit son portefeuille avec des ingrédients naturels pour arômes et parfums.

Le leader allemand de la chimie fine BASF a annoncé acquérir Isobionics, spécialiste néerlandais des arômes naturels, et entamer un partenariat avec Conagen, centre de R&D américain dans le domaine des biotechnologies. Avec ces deux opérations, BASF, reconnu comme l’un des principaux fournisseurs d’ingrédients synthétiques pour les arômes, renforce son empreinte biotechnologique afin d’entrer sur le marché des ingrédients naturels pour les arômes et parfums. Selon un communiqué, BASF « entend faire progresser la technologie de production d’ingrédients aromatiques issus de biotechnologies en combinant son expertise en R&D et son large accès au marché avec le savoir-faire et l’expertise d’Isobionics et de Conagen ». BASF s’intéresse aux biotechnologies depuis déjà quelques années, comme en témoigne sa participation au projet Prodias.

De nouveaux marchés en ligne de mire

Le rachat d’Isobionics va permettre à BASF d’élargir son portefeuille d’ingrédients avec des produits naturels comme la vanilline, le nootkatone et le valencène et donc de s’implanter sur les marchés des ingrédients et des boissons. « L’industrie des arômes et des parfums connaît un besoin croissant d’ingrédients naturels. Mais la fluctuation de la qualité, de la disponibilité et de la durabilité des produits est un défi constant pour nos clients », a déclaré Julia Raquet, directeur du secteur des ingrédients pour arômes de BASF. Cette société se concentre sur les composants de l’huile d’agrumes tels que le valencène et le nootkatone pour produire des ingrédients pour arômes. En signant un accord de coopération avec Conagen, BASF s’offre l’opportunité de distribuer sur le marché de la vanilline naturelle, l’un des arômes les plus demandés.

Partager cet article avec :