Ingrédients alimentaires : Roquette ouvre un centre technique à Singapour

Partager cet article avec :
Le nouveau centre technique de Roquette à Singapour est dédié à l’alimentation. (c)Roquette

Le producteur français d’ingrédients d’origine Roquette a inauguré un centre de support technique client (CTS) dédié à l’alimentation à Singapour. Ce nouveau site va permettre à la société de consolider sa position en Asie et mieux répondre aux enjeux locaux liés à la nutrition et la santé. « Ce nouveau centre nous permettra d’étendre nos activités sur les marchés clés de cette région, qui revêt pour nous une importance stratégique, et de nous rapprocher de nos clients. Roquette est bien positionné pour répondre aux besoins spécifiques des consommateurs asiatiques dans les domaines de l’Alimentation, de la Nutrition et de la Santé et pour accompagner l’évolution des modes de vie et des habitudes alimentaires », déclare Rod Quin, vice-président monde de business Unit Alimentation de Roquette.

Un centre basé sur la collaboration

Au sein du CTS, Roquette travaillera avec des entreprises multinationales, des acteurs régionaux et des start-ups locales pour développer des solutions dans les domaines de la boulangerie et des produits céréaliers, des produits laitiers, de la confiserie, des produits culinaires et des autres segments de marché de la nutrition spécialisée. Pour ce faire, le centre, qui devrait permettre l’embauche de cinq chercheurs d’ici fin 2019, est équipé « d’un large éventail de capacités notamment en matière de formulation, d’amélioration de la texture, de développement de nouvelles applications et de la compréhension des caractéristiques des ingrédients dans les produits finis ».

Un réseau technique important en Asie

Le CTS dédié à l’alimentation de Singapour vient rejoindre le Centre d’innovation Asie-Pacifique de Roquette à Singapour, qui regroupe déjà un CTS dédié au secteur pharmaceutique. Outre Singapour, Roquette dispose de capacités techniques à travers l’Asie via des centres à Shanghai (Chine), à Mumbai (Inde), et à Tokyo (Japon). Ce qui permet « de proposer des solutions adaptées aux préférences locales, aux exigences en matière de santé et aux spécificités culturelles » des clients asiatiques.

 

 

Partager cet article avec :