Ingrédients alimentaires : collaboration entre Renmatix et Cargill

Partager cet article avec :
Installations de Renmatix utilisant le procédé Plantrose.

Le 12 décembre 2019, la société américaine de chimie du végétal Renmatix a annoncé la signature d’un accord de développement conjoint (JDA) avec le spécialiste des ingrédients alimentaires Cargill. Ce contrat a pour objectif de développer une nouvelle approche pour fabriquer des ingrédients alimentaires fonctionnels à partir de matière végétale inutilisée. Les deux sociétés vont s’appuyer sur le procédé Plantrose, mis au point par Renmatix pour la production d’un actif auto-émulsifiant pour l’industrie cosmétique.

Déconstruire la lignocellulose avec de l’eau, de la chaleur et de la pression

« Le procédé Plantrose de Renmatix, qui utilise uniquement de l’eau, de la chaleur et de la pression, soutient notre engagement à aider les clients à fournir des produits alimentaires et des boissons respectueux des labels, durables et rentables », a déclaré Bruce McGoogan, responsable de la stratégie et du développement commercial de Cargill. La technologie Plantrose consiste à déconstruire la lignocellulose par hydrolyse supercritique en utilisant uniquement de l’eau, de la chaleur et de la pression, permettant ainsi de séparer la cellulose et la lignine. « L’up-cycling, le processus de transformation des matières premières inutilisées en nouveaux matériaux de plus grande valeur, est la prochaine étape dans la création d’une chaîne de valeur plus durable, et la génération de de nouveaux avantages pour les produits », a commenté Mike Hamilton, p-dg de Renmatix. Dans le cadre de ce JDA, le procédé de production de ces ingrédients sera testé dans les installations de Renmatix à Kennesaw (Géorgie, Etats-Unis) et Cargill prévoit de réaliser un test de marché avec ses clients internationaux.

Partager cet article avec :