HMO : DSM acquiert Glycom pour 765 M€

Partager cet article avec :

Le chimiste néerlandais Royal DSM a annoncé le 21 février l’acquisition de la société Glycom pour la somme 765 millions d’euros. Cette société est spécialisée dans la production d’oligosaccharides de lait maternel (HMO). Les HMO sont un ensemble de structures glucidiques, naturellement présentes dans le lait maternel, qui agissent comme des prébiotiques chez les nourrissons. Autrement dit, ils aident à développer la flore microbienne intestinale, et sont essentiels au développement immunitaire et cognitif de l’enfant. Glycom, une entreprise danoise de 150 employés, produit des HMO par voie fermentaire, et a réalisé 74 M€ de chiffre d’affaires en 2019, grâce notamment à Nestlé, client important de l’entreprise. Un autre chimiste, BASF, s’est déjà lancé dans l’aventure des HMO en signant en mai 2019 un partenariat avec Glycosyn pour la production et la commercialisation de 2’-fucosyllactose (2’-FL), également bénéfique pour le microbiome intestinal.

Etoffer son portefeuille

Cette acquisition par DSM sera hautement synergique pour les deux sociétés. « Nous sommes ravis de rejoindre DSM. Cela nous permet non seulement d’accélérer la croissance de Glycom en ajoutant nos produits HMO à la vaste clientèle mondiale de DSM et de l’intégrer dans son offre complète de solutions pour les clients de la nutrition infantile, mais cela crée également un effet de levier avec la solide plateforme de R&D de DSM », a déclaré Odd Hansen, p-dg de Glycom. L’acquisition de la société danoise permet à DSM d’élargir son portefeuille d’ingrédients pour la nutrition de la petite enfance. « Cette acquisition est une nouvelle étape attrayante et logique pour DSM nous permettant de fournir à nos clients des solutions innovantes de nutrition infantile dans notre activité de nutrition humaine », ont commenté Geraldine Matchett et Dimitri de Vreeze, co-pdg de Royal DSM.

Partager cet article avec :