Haldor Topsoe construit un démonstrateur de méthanol biosourcé au Danemark

Partager cet article avec :
Un procédé d’une grande compacité.

« La production durable de méthanol à partir de biogaz pourrait concurrencer la production traditionnelle de méthanol à base de combustibles fossiles ». C’est en tout cas ce que cherche à démontrer le groupe danois Haldor Topsoe, spécialisé dans le développement de procédé, à travers la construction d’une unité de démonstration de 10 kg/heure au sein de l’université d’Aarhus à Foulum au Danemark, qui devrait être pleinement opérationnelle au début de 2022.

De l’électricité verte pour chauffer le procédé

Du méthanol durable sera produit à partir de biogaz selon la technologie eSMR Methanol de la société. La technologie, qui passe par la production de syngas, repose sur des bases connues. Néanmoins, sa particularité est d’utiliser tout le « potentiel carbone » du biogaz en particulier les 40% de CO2 qui sont en général séparés et rejetés. Par ailleurs, la chaleur du procédé est apportée par le biais d’électricité verte issue d’éoliennes ou de panneaux solaires au lieu de gaz naturel.

Pour cela la technologie extrêmement compacte prévoit de remplacer le chauffage au gaz des reformeurs à la vapeur traditionnels par un chauffage électrique direct du processus catalytique.

Cette unité doit recevoir un financement de l’EUDP, programme danois de développement et de démonstration des technologies de l’énergie.

Partager cet article avec :