Gevo fournit Avfuel en carburant d’aviation durable lors d’un évènement

Partager cet article avec :

Le producteur américain de biocarburant Gevo a fourni du carburant d’aviation durable (SAF) à Avfuel Corporation pour un évènement qui s’est déroulée les 3 et 4 septembre à Jackson Hole (Etats-Unis). Avfuel s’est associé à Gevo dès juillet 2018 pour sensibiliser à la fiabilité et à la sécurité des SAF. Pour cela, il a fourni plus de 27 000  litres de SAF aux exploitants effectuant des vols aller-retour pendant son évènement. « Des démonstrations telles que celle-ci aident à informer les exploitants et propriétaires d’avions qu’il existe des carburants plus propres. Il est important de leur faire comprendre qu’ils ont le pouvoir de choisir un produit qui fait la différence », a déclaré Patrick Gruber, p-dg de Gevo.

Avfuel est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de carburants et de services dans le monde desservant plus de 3000 sites dans le monde.

Une démarche de sensibilisation

L’approvisionnement en SAF reste le principal obstacle à la commercialisation des SAF. Avfuel espère donc encourager, grâce à cet évènement, la poursuite de la production de carburants plus durables : « Nous sommes déterminés à sensibiliser à la viabilité du carburant d’aviation durable », a déclaré Keith Sawyer, responsable des carburants de remplacement pour Avfuel. « Des évènements comme ceux-ci montrent que le produit existe, qu’il est sûr, qu’il s’agit simplement de kérosène et qu’il est très bénéfique pour notre environnement. En sensibilisant les gens, nous espérons obtenir de plus en plus d’engagements de la part des opérateurs pour utiliser le SAF et le présenter aux producteurs. »

Un carburant durable

Avfuel utilise le concentré de SAF de Gevo et le mélange à du kérosène. Ce mélange est ensuite testé pour la qualité du carburant et pour s’assurer qu’il est conforme aux normes ASTM D1655. Le produit présente un avantage net pour l’environnement tout au long de son cycle de vie. Créée à partir d’amidon de maïs, pour 3 millions de litres de SAF concentrés produits, environ 9000 tonnes d’aliments pour animaux et de protéines sont vendus à la chaîne alimentaire, et le biokérosène final est plus propre, réduisant ainsi les émissions de carbone rejetées dans l’atmosphère.

Partager cet article avec :