Genomatica acquiert les actifs de REG Life Sciences

Partager cet article avec :
Le centre de recherche et d’innovation de Genomatica.

La société américaine de biotechnologie industrielle Genomatica a annoncé le 6 juin l’acquisition de certains actifs de la division Life Science du groupe Renewable Energy Group (REG LS), le plus important fournisseur de biocarburants en Amérique du Nord. Par cette acquisition, Genomatica se dote de sa 3ème plateforme de production majeure, lui permettant ainsi de s’étendre aux produits de nettoyage ménagers et industriels, aux arômes et parfums, et par la suite les vêtements, les emballages et le marché des soins personnels. Cette plateforme augmente la capacité de Genomatica de fabriquer des produits chimiques biosourcés en « chaîne longue » : ils peuvent avoir un enchaînement de 8 à 18 atomes de carbone, permettant ainsi la production de surfactants, cosmétiques, solvants, polymères, carburants et ingrédients alimentaires. « La demande des consommateurs pour les produits durables continue d’augmenter, et les industriels vont progressivement changer pour des ingrédients qui réduisent les impacts sur l’environnement, et vont travailler avec des partenaires partageant les mêmes valeurs », déclare Christophe Schilling, p-dg de Genomatica. « Cette acquisition ajoute une technologie puissante et un talent certain pour aider Genomatica à améliorer la durabilité de ses produits de tous les jours. »

Une plus large gamme de produits

Avec cette acquisition, la société américaine ajoute plus de 550 brevets actifs et applications, portant ainsi son portefeuille à 1500 offres. Les techniciens de REG LS vont rejoindre le centre d’innovation de Genomatica basé à San Diego : ils continueront ainsi à piloter la plateforme et pourront contribuer aux efforts d’innovation. « Les forces de Genomatica nous aideront à concrétiser notre projet en adaptant les produits chimiques durables aux applications classiques », a déclaré Fernando Sanchez-Riera, ancien vice-président, R & D, REG LS, et qui a maintenant rejoint Genomatica pour diriger le développement continu de la plate-forme à longue chaîne. «Entre les gens formidables, la culture et l’énergie, nous avons une vision commune et un ajustement naturel. » Genomatica possédait déjà des plateformes de production de produits biosourcés en C4, tels que le 1,4-butanediol, le butadiène ou le 1,3-butanediol toujours en version biosourcée, et en C6. Cette nouvelle plateforme vient donc compléter sa gamme de produits.

Pour plus d’interviews, d’analyses, d’informations… pensez à vous abonner au magazine Formule Verte

 

Partager cet article avec :