Frances Arnold, co-fondatrice de Gevo, nobellisée

Partager cet article avec :
Frances Arnold, 5e femme prix Nobel de chimie.

Le prix Nobel de chimie 2018 a une résonance toute particulière pour le monde de la chimie du végétal. Le professeur Frances Arnold du California Institute of Technology a reçu la moitié de ce prix pour ses travaux sur « l’évolution dirigée des enzymes ». Ses confères, l’Américain George P. Smith et le Britannique Sir Gregory Winter se partagent la seconde moitié pour le développement d’une technique connue des spécialistes sous le nom de « phage display des peptides et des anticorps ».

Dans un communiqué, Patrick Gruber, président-directeur général de la société américaine Gevo, a déclaré à propos de Frances Arnold qu’elle avait bien mérité son prix. Ceci avec d’autant plus de conviction que le professeur Frances Arnold est co-fondatrice de la société.

« Frances a été un chef de file dans le développement des enzymes. Gevo a bénéficié de son bon travail. Avec son groupe de recherche, elle a développé certaines des enzymes essentielles à la voie biologique suivie par Gevo pour produire de l’isobutanol à partir de ressources renouvelables. Ses travaux ont contribué à faire de Gevo un leader des produits chimiques et des carburants issus de ressources renouvelables. Nous la félicitons pour son prix Nobel et pour avoir cofondé Gevo » a-t-il ajouté.

Frances Arnold est la cinquième femme prix Nobel de chimie.

Partager cet article avec :