Fermentation : Amyris livre avec succès le premier dérivé cannabinoïde

Partager cet article avec :
John Melo est le CEO d’Amyris.

Le spécialiste américain des ingrédients durables pour les marchés de la santé Amyris a annoncé le 27 décembre le succès de l’envoi de son premier cannabinoïde à son partenaire Lavvan. Cet ingrédient est produit grâce à la plateforme technologique de fermentation d’Amyris : les cannabinoïdes sont issus de la fermentation de sucre de canne, au lieu de leur extraction de plans de cannabis ou de le synthétiser. Cette technologie a pu être développée avec succès grâce à l’accord de 255 M€ signé en février 2019. Amyris devrait également être en capacité d’expédier un deuxième cannabinoïde au premier trimestre 2020. « Nous prévoyons de consolider notre position de leader de la biologie de synthèse en continuant à fournir les ingrédients les plus purs et les plus durables pour les secteurs de la santé, de la beauté, des arômes et des parfums », a déclaré John Melon p-dg d’Amyris.

Des partenariats supplémentaires

La société a également annoncé avoir conclu des conditions commerciales pour un partenariat avec une société pharmaceutique asiatique, dont le nom n’a pas été communiqué, pour développer une cible pour un traitement oncologique rare. Amyris a également accepté d’étendre sa collaboration actuelle avec un partenaire chinois dans le domaine des vitamines. Amyris avait notamment signé un partenariat avec Yifan Pharmaceutical en 2018 pour la production de ce type de molécules.

Partager cet article avec :