Fermentalg signe un partenariat stratégique avec DDW

Partager cet article avec :

Le spécialiste français des micro-algues Fermentalg a annoncé le 18 juin la signature d’un partenariat stratégique avec la société américaine DDW. DDW est un producteur de colorants alimentaires mondial, connu pour notamment fournir le colorant caramel aux producteurs de colas à travers le monde. L’objectif de cet accord est d’accélérer la mise à l’échelle et la commercialisation de Blue Origins, un colorant naturel bleu – la phycocyanine – issu de la micro-algue Galdieria sulphuraria. En choisissant DDW comme partenaire, Fermentalg espère atteindre le marché des boissons énergisantes. Blue Origins est adapté à ce type de boissons car, contrairement aux colorants bleus issus de la spiruline, il est stable en milieu acide et est résistant à la pasteurisation. « Le marché des colorants alimentaires naturels connaît une forte croissance, environ 10 à 15 % par an. Le fait que DDW s’associe à nous pour développer Blue Origins prouve la solidité de notre technologie et de notre produit », a déclaré Philippe Lavielle, p-dg de Fermentalg. Ce partenariat devrait permettre d’augmenter les performances et le rendement du procédé de production de phycocyanine d’ici un an. Une année supplémentaire devrait être nécessaire pour réaliser une mise à l’échelle industrielle. La réalisation de dossiers d’autorisation, tel que le statut « Self GRAS » obtenu pour la protéine Kalvea en janvier, sera effectuée en parallèle de ces deux étapes.

Un financement de 19 M€ sécurisé

Parallèlement à la signature de cet accord entre Fermentalg et DDW, la société annonce la «sécurisation d’au moins 19 millions d’euros pour financer jusqu’à la fin de l’année 2022 le déploiement industriel et commercial du portefeuille de produits». Dans le détail, DDW et Bpifrance, actionnaire historique de Fermentalg, ont souscrit des obligations convertibles en actions (OCA), chacun pour un montant de 3,5 M€. A cela se rajoute la signature avec Kepler Cheuvreux d’une ligne de financement en fonds propres, sous la forme d’obligations convertibles à court terme. Kepler Cheuvreux versera au minimum 500 000 € par mois sur une période de deux ans. Le montant total de cette ligne de financement devrait s’élever à 12 M€.

Partager cet article avec :