FDCA : Avantium reçoit un financement de 25 M€ du BBI JU

Partager cet article avec :
Des bouteilles en PEF à 100% biosourcé, utilisant la technologie YXY d’Avantium.

Le spécialiste néerlandais de la chimie renouvelable Avantium a annoncé le 28 novembre un financement à hauteur de 25 millions d’euros du BBI JU (Bio-based Industries Joint Undertaking) pour son usine phare de FDCA (acide furane dicarboxylique). Cette subvention Horizon 2020 avait été accordé en 2017 au programme « PEFerence » coordonné par Synvina, joint-venture entre Avantium et BASF, et devrait permettre à Avantium la mise en place d’une chaîne de valeur pour le FDCA et le PEF (polyéthylène furanoate), dont la construction d’une usine d’une capacité de production de 5 000 tonnes par an de FDCA. Après le rachat des parts de BASF dans la joint-venture Synvina, la société a du redéfinir son projet avec le BBI JU.

Un financement qui devrait être bouclé fin 2020

« La subvention PEFerence de 25 millions d’euros pour la mise en place d’une chaîne de valeur innovante pour le FDCA contribue à garantir le financement global de l’usine phare et la mise sur le marché du FDCA et du PEF », a déclaré Marcel Lubben, directeur général d’Avantium Renewable Polymers. Le financement total nécessaire à la construction de cette usine de FDCA est d’environ 150 M€, somme dont la société a l’intention de disposer avant la fin de 2020. « Cela représente une étape importante pour couvrir les besoins de financement de l’usine phare de FDCA et nous sommes tout à fait sur la voie d’un démarrage prévu de l’usine phare en 2023 », a ajouté Marcel Lubben.

Partager cet article avec :