Extraction de CO2 : Firmenich acquiert la technologie d’Evonik

Partager cet article avec :
Laboratoire Firmenich à Princeton.

La société privée de parfums et saveurs Firmenich a annoncé le 5 novembre l’acquisition de l’unité d’extraction de CO2 d’Evonik située à Trotsberg (Allemagne). Cette acquisition va renforcer les capacités d’extraction de matières végétales, ainsi que les capacités d’extraction de fluide supercritique (SFE), développées par la société sur les trois dernières décennies. Ce centre d’extraction viendra compléter le centre d’excellence pour les produits naturels de Firmenich, basé à Grasse. « Complétant notre leadership établi en parfumerie et quadruplant notre capacité d’extraction de CO2, cette acquisition nous donne la possibilité d’appliquer la SFE à une gamme plus large de produits, tels que les arachides, le thé et le café », a déclaré Gilbert Ghostine, p-dg de Firmenich. Le comité d’entreprise d’Evonik a approuvé la vente dans le cadre d’un accord sur un engagement à long terme : la sécurité d’emploi du personnel muté est ainsi assurée pendant au moins deux ans, tout comme un investissement continu sur le site de Trotsberg pour une durée de trois ans minimum. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été divulgués.

Partager cet article avec :