Éthanol cellulosique : Verbio reprend l’usine de DuPont à Nevada

Partager cet article avec :
Le site d’éthanol cellulosique de DuPont à Nevada passe dans le giron de Verbio. (c)DuPont.

Le spécialiste allemand des énergies renouvelables Verbio a annoncé que sa filiale américaine a paraphé un accord pour la reprise de l’usine de production d’éthanol cellulosique de DuPont à Nevada dans l’Iowa (États-Unis). L’opération, qui doit être finalisée d’ici à la fin 2018, comprend l’unité de production d’une capacité de 115 000 m3 d’éthanol cellulosique ainsi qu’un approvisionnement de 100 000 tonnes de balles de tiges de maïs provenant d’un périmètre de 50 kilomètres autour du site. A l’arrêt et en vente depuis mai 2018, l’unité inaugurée par DuPont en 2015 est capable de traiter 300 000 t/an de coproduits de biomasse pour sa production. Cette transaction, dont le montant reste confidentiel, permet à Verbio de rentrer sur « le plus important marché des biocarburants au monde ».

Un investissement déjà prévu

Sur le site, Verbio prévoit de construire une unité de production de biométhane issu de paille pour alimenter l’usine de d’éthanol cellulosique en énergie thermique (environ 20 megawatts). En outre, le groupe prévoit d’autres projets d’investissement sur les infrastructures existantes. L’enveloppe dédiée pour l’ensemble des projets sur le site de Nevada est comprise entre 25 et 35 millions de dollars.

Partager cet article avec :