Emballage : Stora Enso développe une mousse issue de cellulose

Partager cet article avec :
Mousse de cellulose Cellufoam.

Le papetier finlandais Stora Enso a annoncé la construction d’une unité pilote pour la production de d’une mousse biosourcée CelluFoam. Destiné aux applications d’emballage et de rembourrage, ce matériau est issu de la fibre de cellulose pourrait être une alternative aux mousses polymères à base d’huiles fossiles largement utilisées aujourd’hui. CelluFoam a été développé par la société suédoise Cellutech, rachetée en 2018 par Stora Enso. Cette unité pilote, dont le montant de l’investissement n’a pas été révélé, sera implantée dans l’usine de Fors de Stora Enso, en Suède. « L’intérêt pour les solutions d’emballages durables est déjà grand et ne cesse de croître. Les entreprises recherchent des matériaux biosourcés afin d’atteindre leurs propres objectifs environnementaux en matière de recyclage, de réduction des déchets plastiques et d’utilisation de matériaux non fossiles, tout en maintenant des performances d’emballages de haute qualité », a déclaré Markus Mannström, vice-président exécutif de la division Biomatériaux de Stora Enso.

Le marché principal ciblé par Stora Enso pour son CelluFoam est celui des emballages protecteurs des produits fragiles, notamment pour l’électronique. Cette mousse a également le potentiel pour remplacer les mousses polymères dans d’autres domaines d’application tels que les équipements sportifs, l’isolation thermique ou encore comme milieu de croissance dans l’agriculture hors-sol. Des domaines où la demande en matériaux durables ne cesse d’augmenter. L’unité pilote de Fors aura pour objectif d’évaluer et valider Cellufoam lors de tests clients, et de développer le processus de production. L’usine devrait entrer en fonctionnement au quatrième trimestre de 2021.

Partager cet article avec :