Elastomères : inauguration d’un laboratoire commun

Partager cet article avec :
Le groupe Michelin, le laboratoire Chimie, Catalyse, Polymères et Procédés (C2P2) et l’institut de chimie et biochimie moléculaires et supramoléculaires (ICBMS) ont inauguré le ChemistLab.

Le groupe Michelin, le laboratoire Chimie, Catalyse, Polymères et Procédés (C2P2) et l’institut de chimie et biochimie moléculaires et supramoléculaires (ICBMS) ont inauguré un laboratoire commun (LabCom) le 21 janvier. Dénommé ChemistLab, il a pour objectif de créer des élastomères durables à partir de matière première durable, à destination du domaine des pneumatiques. Ce LabCom se reposera sur les expertises scientifiques du C2P2 et de l’ICBMS pour étudier les propriétés de ces polymères, et sur les compétences d’industrialisation de Michelin pour produire ces élastomères. Une simulation de pointe couplée à une maîtrise de la polymérisation permettra de développer des structures d’élastomères « sur mesure ».

Le ChemistLab s’inscrit dans la stratégie de Michelin « pour une mobilité plus durable grâce au développement de matériaux de haute technologie, performants, biosourcés et recyclables », à l’image du projet de production de butadiène biosourcé BioButterfly. Ce laboratoire, installé dans un espace dédié au sein de l’école supérieure de chimie, physique et électronique de Lyon (CPE Lyon), dispose d’un budget de 3,1 millions d’euros répartis entre une vingtaine de personnes sur une durée de 4 ans.

Partager cet article avec :