Efficacité prouvée pour les puits de carbone de Fermentalg

Partager cet article avec :
Fermentalg et Suez inventent des puits de carbone pour les villes.

L’acteur majeur français des micro-algues Fermentalg a publié le 12 septembre les résultats concernant la performance de ses puits de carbone. L’institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), a prouvé l’efficacité dépolluante de ces installations mises au point en partenariat avec Suez, visant à améliorer la qualité de l’air et à transformer la pollution en énergie. Fruit d’une collaboration entre Suez et Fermentalg depuis 2015,  ces puits de carbone ne sont autres que des biofiltres algaux ayant vocation à capter le CO2, le dioxyde d’azote (NO2) et les particules fines (PM10) présents dans l’atmosphère, marqueurs de pollution atmosphérique des villes comme Paris ou Marseille. Excepté une réduction des émissions, il n’existe actuellement aucune solution à grande échelle permettant un traitement efficace de cette pollution.

Les micro-algues pour lutter contre la pollution atmosphérique

Les pilotes de puits de carbone de Fermentalg installés à la station d’épuration de Colombes (92) et sur la place Hélène et Victor Basch à Paris ont été testés par l’Ineris. Résultats : les taux d’abattements des particules fines PM10 vont de 66 à 99 % et de NO2 de 76 à 97 % selon les configurations. Ces bons résultats sont possibles grâce aux micro-algues composant ces puits de carbone. En effet, ces organismes captent, grâce à la photosynthèse, le CO2 atmosphérique ainsi que de nombreux polluants, tels que les particules fines et le NO2. Cette biomasse est ensuite transportée dans le réseau d’assainissement jusqu’aux stations d’épuration pour être convertie en énergie verte. « Cette validation par l’Ineris confirme une nouvelle fois la pertinence de la technologie Fermentalg, et notre capacité à apporter des réponses concrètes aux grands enjeux ESR de notre temps : abattement de la pollution urbaine, et captation du CO2 combinée à sa conversion en énergie renouvelable », a déclaré Philippe Lavielle, p-dg de Fermentalg. Suite à ces résultats, les deux entreprises envisagent un déploiement de ces Puits de Carbone en France et l’International : un exemplaire équipe la ville de Poissy (78) depuis un an, et un autre se trouve sur le site de valorisation énergétique des déchets de Créteil (94) depuis 6 mois.

Partager cet article avec :